Les wokes inventent le ” racisme environnemental “

Par Marine
215 vues

Vous avez peut-être déjà entendu parler des concepts de racisme systémique, de racisme d’État, ou encore du racisme intériorisé. La chaîne Nickelodeon relève un nouveau type de racisme : le racisme environnemental. 

La chaîne pour enfants Nickelodeon a diffusé une émission spécial à l’occasion du Earth Day, la journée de la terre, célébrée aux États Unis le 22 avril, discutant de la façon dont la pollution affecterait d’avantage les communautés de couleur que les communautés blanches américaines.

« Apprenez la signification du racisme environnemental », a tweeté Nickelodeon vendredi , accompagné d’une vidéo d’illustration qui compte actuellement près de 500 000 vues. Dans ce clip, l’animateur Jamie Yuccas explique pourquoi certaines zones sont confrontées à plus de risques pour la santé que d’autres.

Un nouveau concept fumeux de la justice sociale

La vidéo de sept minutes commence par citer des exemples de pollutions en Amérique : la multiplication des cas de cancers en Louisiane à cause de la proximité d’une raffinerie, la mauvaise qualité de l’air respiré par les habitants du Bronx, où 20% des enfants auraient développé de l’asthme.

« Qu’est-ce que ces villes ont en commun ? » demande l’animatrice. « Elles sont toutes des exemples de racisme environnemental », répond-elle, avant d’expliquer que cela était une « forme de racisme systémique où les communautés minoritaires et celles à faible revenu sont entourées de dangers pour la santé parce qu’elles vivent près des égouts, des mines, des décharges, des centrales électriques et des routes principales. »

Le programme n’a pas plu à un grand nombre de parents qui accusent la chaîne d’essayer d’endoctriner leurs enfants qui n’ont rien demandé. Afin d’éviter les commentaires réprobateurs sur son compte tweeter, la chaîne a désactivé les réponses, ainsi elle sera seulement retweetée.

Nickelodeon n’est pas le premier titan du divertissement pour enfants à être accusé de vouloir imposer des politiques antiracistes aux enfants. Disney avait déclenché un tollé en mars après avoir abandonné plusieurs titres comme les Aristochats ou Peter Pan – considérés comme étant à caractère raciste – du profil des enfants sur Disney Plus.

 

  • Crédits photo : capture d’écran Twitter.

ça pourrait aussi vous interesser

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire Plus