La micro-agression : ce concept fumeux utilisé par les adeptes du wokisme

Par Marine
289 vues

Savez-vous ce qu’est une “micro-agression” ? C’est par exemple (et entre autre) si vous n’êtes jamais sorti avec une personne noire.

Atlantico

Quelques mots d’abord sur ce qu’est une « macro-agression » avant de venir à l’essentiel. Un lynchage, une discrimination à l’embauche, des insultes du genre « sale Noir » ou « sale Arabe ». C’est puni par la loi.

La « micro-agression », c’est beaucoup plus sournois et dommageable car elle n’entraîne pas de poursuites. Un regard, un mot, un battement des paupières suffisent. Voici quelques exemples qui vous permettront de savoir si vous êtes raciste ou non.

Vous vous adressez à quelqu’un qui s’appelle Mouhammad Ahmed Ahmid et vous lui dites « votre nom est difficile à prononcer ». C’est une « micro-agression » ! Ça peut marcher aussi quand il y a une connotation positive.

Ainsi à la fac, vous êtes entouré d’étudiants d’origine chinoise. Ils sont réputés brillants et bosseurs. Vous soupirez : « ça va être difficile pour moi ». Ça aussi c’est une « micro agression » car vous les avez essentialisés comme Asiatiques.

Un étranger vous parle et vous lui dites : « tiens, vous n’avez pas d’accent ». Même motif, même punition. Un Noir s’adresse à vous, vous comprenez mal ce qu’il dit, car lui a un accent, et vous haussez les sourcils. Un geste qui est lui aussi une « micro-agression ».

Vous n’êtes jamais sorti avec une fille noire ? Le crime est caractérisé car le dédain pour leurs attraits humilie et blesse toutes les filles noires. Vous croisez une femme en burqa, vous la dévisagez pendant quelques secondes. Nouvelle « micro-agression » !

Pour vous prémunir contre cette accusation le mieux c’est de ne pas sortir de chez vous et de ne parler à personne… Au cas où vous n’auriez pas compris, les « micro-agressions » ne peuvent être le fait que des Blancs.

ça pourrait aussi vous interesser

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire Plus