Des professeurs britanniques affirment que Mozart a plagié le compositeur Antillais Joseph Bologne

Par Marine
2528 vues

Le calcul racial engendré par le mouvement Black Lives Matter sera bientôt reflété dans les manuels scolaires britanniques. Le ministère de l’Éducation du Royaume-Uni révisera son programme de musique pour les enfants âgés de 5 à 14 ans et selon le Times, les élèves apprendront, entre autre, que Wolfgang Amadeus Mozart aurait plagié le travail du compositeur noir Joseph Bologne.

Un biopic de Joseph Bologne, aussi connu sous le nom du Mozart Noir est en court de réalisation par une filiale de Disney. Cette production hollywoodienne arrive à point nommé puisque le programme de musique dans les écoles du Royaume-Uni est en cours de révision. Le Times nous prévient que les manuels scolaires reviendront sur les compositions de Bologne, lesquelles auraient été en fait plagiées par le compositeur de « la Flûte enchantée ».

Bologne est né en Guadeloupe en 1745. Son père était un riche propriétaire de plantation, sa mère une esclave noire. Joseph Bologne a pu être émancipé quand son père, un aristocrate antillais, le nomma Chevalier de Saint-George. Bologne a étudié en France, où il s’installa rapidement dans la vie d’un riche parisien éclairé. « Bologne avait accès à tout ce que l’argent pouvait acheter en tant que jeune homme », explique Chi-chi Nwanoku, professeur d’étude historique de contrebasse à l’Académie Royale de Musique et fondatrice de Chineke! Orchestre. Il était notamment très apprécié à la cour de Marie-Antoinette. Si le chevalier de Saint-George est le premier musicien à la peau noire qui se fait remarquer en Europe, il s’est aussi distingué dans les domaines de l’escrime et militaire. Il a participé à la Révolution française en s’engageant dans l’armée de la République. Il a mit en place une armée de 1000 hommes noirs pour défier l’armée autrichienne, avant de prendre part à la révolution haïtienne.

Nous allons enseigner qu’il y a une forte conviction que Mozart a plagié l’œuvre de Bologne.

Chi-chi Nwanoku, fait partie des nombreux historiens qui considèrent que Mozart aurait « braconné » des éléments de la composition pour violon de Bologne pour l’une de ses symphonies : « Mozart a copié note à note un concerto pour violon de Bologne dans l’une de ses propres [pièces] », a affirmé Nwanoku dans un article pour l’Atlas Obscura. « Je pense que les concertos pour violon de Bologne sont techniquement plus exigeants que ceux de Mozart », poursuit-elle.

L’influence de Bologne sur les travaux de Mozart sera au programme des études de musique en Angleterre, dont le programme est en cours de révision dans le sillage du mouvement Black Lives Matter. « Hier, le ministère de l’Éducation a publié les détails d’un nouveau programme de musique pour les enfants de 5 à 14 ans », indique le quotidien britannique The Times. Le gouvernement suggère ainsi l’étude du rock ‘n’ roll via Little Richard et Elvis Presley, du jazz avec Nina Simone et des classiques modernes tels que Queen. Les écoles auront la possibilité ajouter à leurs programme, l’étude des musiciens « issus de minorités ».

Tom Lancaster, responsable de la musique à l’Oasis Academy Shirley Park, prévoit d’enseigner Bologne aux élèves à partir de l’année prochaine. « La musique classique est historiquement liée à la classe moyenne blanche », a-t-il déclaré. « Le programme de musique a oublié les artistes et musiciens noirs. Nous allons enseigner qu’il y a une forte conviction que Mozart a plagié l’œuvre de Bologne. »

Selon certains spécialistes, Mozart en plus d’être doué de l’oreille absolue, était doté d’une mémoire eidétique, c’est-à-dire de la faculté de se souvenir d’une grande quantité d’images, de sons ou d’objets dans leurs moindres détails. Il ne fait aucun doute qu’il a pu s’inspirer d’oeuvres déjà existantes pour composer mais de là à remettre en cause sa légitimité …

 

  • Crédits photo : Wikimédia commons CC – Portrait de Joseph Bologne.

ça pourrait aussi vous interesser

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire Plus